FIL N°96 - Mars 2022

Chers Tous,


C'est avec grand plaisir que nous allons nous retrouver pour la première réunion LCE 92 de l'année 2022.


Pour bien commencer cette saison, nous allons inaugurer un nouveau local, plus convivial et mieux adapté à nos besoins. Le rendez-vous est donc fixé le jeudi 10 mars à 9h30 à Châtillon, 2 avenue de la Paix (voir le plan ci-joint).

Encore une fois, nous privilégions le covoiturage pour accéder à cette adresse où nous bénéficions d'un parking gratuit.


Le E de LCE signifie Esperance.

C'est "ce sentiment qui fait entrevoir comme probable la réalisation de ce que l'on désire" (nous dit Google).

C'est pour nous, en 2022, après deux ans de privation, la joie de se retrouver en pèlerinage à Lourdes du mardi 20 au samedi 24 septembre. Nous vous donnerons toutes les indications en notre possession sur l'organisation de cet évènement afin que chacun ait le temps de réfléchir sur sa participation avant les inscriptions fermes au mois de juin.


Mais avant, nous aurons eu la joie de vivre ensemble notre pèlerinage annuel de printemps.

Comme décidé lors de notre réunion du 25 novembre, il aura lieu le jeudi 7 avril à Montmartre où nous serons accueillis par les sœurs Bénédictines.

Claudine Le Scouarnec et Beatrice Touzeau, qui ont accepté de préparer ce moment important de la vie de notre communauté, nous donneront toutes les informations sur cette journée qui promet d'être mémorable !


Notre aumônier, le Père Joseph, nous propose de réfléchir sur le carême qui aura commencé une semaine avant notre réunion. Une belle occasion pour chacun de s'introspecter et, nous l'espérons, de s'exprimer sur sa façon de vivre ces quarante jours, et de modifier (ou non) certains aspects de son comportement ...


En fin de matinée, le père Joseph célèbrera la messe.

Un temps de silence y sera respecté pour les intentions de prière que chacun aura pu exprimer par écrit avant le début de la réunion et qui auront été remises au prêtre.


Nous terminerons notre matinée par le repas pris en commun. Si, cette fois encore, (la dernière ?) chacun se nourrira de ce qu'il aura apporté, le café, le thé ... et bien sûr le vin, seront partagés !

Nous nous réjouissons de tous très vite nous retrouver, ... en respectant bien sûr les consignes de sécurité qui seront en vigueur ce jour-là !


NE VOUS TROMPEZ PAS D'ADRESSE ! (Regarder le plan ci-joint).


Avec toute notre amitié,

Rémy et toute l'équipe


PERE JOSEPH ZIEN :

Chers frères et sœurs bien-aimés,

Le mercredi 2 mars prochain, nous commencerons le Carême : 40 jours de la marche d’espérance vers Pâques. Le pape François, au Nom de Jésus, nous invite à vivre ce Carême, comme au « temps d’espérance », à être à la fois réaliste dans ce monde où tout apparaît fragile et incertain et à être confiant en Dieu qui est toujours à nos côtés ; et bien sûr, en pratiquant les remèdes efficaces que l’Eglise propose : La prière qui donne « le discernement », l’aumône qui « libère » et le jeûne qui « désarme ».

Jeûnons : le jeûne ce n’est pas d’abord une privation (vous êtes déjà privés de tant de choses à cause de votre état) ; le jeûne c’est un mode de vie simple, simplifié. Le jeûne est un appel dans notre quotidien à faire de place pour Dieu. Il ne s’agit pas se priver pour se priver. Il s’agit, en renonçant à toutes ces choses non indispensables de nous rappeler que Dieu seul peut véritablement combler notre vie. Que lui seul peut répondre à notre quête de bonheur, à notre faim et à notre soif de vie digne, à notre soutien et à notre guérison. Donc, nous sommes invités à déposer nos valises dans les mains de Dieu. « Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis puisqu’il s’occupe de vous » 1P 5, 7.

Partageons : déchargeons-nous, jeûnons pour partager. Nous sommes invités à ouvrir nos coffrets pour partager avec les autres. Partager, c’est choisir un mode de vie généreux, là encore c’est choisir un amour plus grand. L’aumône est la plus belle manière de servir Dieu. En servant nos frères et nos sœurs plus démunis, plus fragiles, plus malades que nous, c’est Dieu lui-même que nous servons. Le pape nous demande de « prendre soin de ceux qui se trouvent dans les conditions de souffrance, de solitude, ou d’angoisse à cause de la pandémie ». Nous vivons un désir inépuisable d’offrir la miséricorde de Dieu à ceux qui attendent une L’espérance est notre chemin. L’amour est le sens de ce que nous vivons.

Prions : La prière c’est un mode de vie intérieur. « Il s’agit de découvrir la chambre secrète de notre cœur où Dieu vient à notre rencontre ». Prier, c’est prendre ce temps d’intimité avec Dieu qui est Père. Prier c’est écouter Dieu nous parler, c’est goûter sa tendresse et son amour pour nous et c’est entrer en dialogue avec Lui, comme un ami parle à son ami. Dieu est là, il nous appelle, il nous attend, il nous accueille, il nous donnera toujours force et lumière pour porter avec amour la souffrance, les épreuves, le cancer qui se présentent dans notre vie.

40 jours pour changer de style de vie ; et si nous prenons goût, si la simplicité nous libère, si la générosité nous réjouit, si l’intériorité nous apaise, à Pâques, nous fêterons la Résurrection de notre Seigneur et la nôtre : c’est cela notre espérance à témoigner. La joie d’être sauvés répand autour de nous comme un parfum précieux dont parlait Jésus dans l’Evangile selon St Matthieu au chapitre 6, 17.

Belle entrée en Carême à chacune et à chacun de vous !

Joseph Zien


POUR VENIR A CHATILLON 2 avenue de la Paix - 92320 Châtillon


ND du Calvaire, Salle Jean-Paul II

Traverser le parking de l’église pour accéder aux salles paroissiales


En voiture : parking dans la cour de l’église ND du Calvaire


En métro et bus

Ligne 12 direction Mairie d’Issy, descendre à Corentin Celton,

Traverser l’avenue pour rejoindre la station de bus,

Prendre le bus 394 direction Bourg-la-Reine,

Descendre à Félix Faure (8 mn de trajet).

Remonter le Boulevard de Vanves jusqu’à l’église (200m, 2 mn à pied)


ou


Ligne 13 jusqu’à Châtillon Montrouge

Prendre le tramway T6 direction Viroflay-Rive droite

Descendre à Centre de Châtillon (3 mn de trajet)

Remonter le Boulevard de Vanves jusqu’à l’église (500m, 5 mn à pied)