FIL N° 86 - Mai 2020

Chers tous,

Nous avions fixé la date du 6 juin pour notre prochaine réunion trimestrielle dans notre nouveau local de Clamart. Mais l'instabilité de la situation sanitaire et le manque d’information sur les nouvelles mesures que prendra le gouvernement le 2 juin nous conduisent à faire preuve de prudence et à reporter la date de cette rencontre.

Cette nouvelle, faisant suite à l’annulation de notre pèlerinage annuel à lourdes nous remplit de tristesse même si elle est empreinte de sagesse.

Il nous faut donc rebondir et nous fixer un nouvel objectif.


C’est pourquoi nous vous convions à Clamart, le samedi 19 septembre,

pour une réunion exceptionnelle.


Ce jour-là en effet, aurait dû être le dernier jour de notre pèlerinage à Lourdes.

Etre tous réunis à ce moment-là nous permettra de "vivre", ne serait-ce que sur une seule journée, notre pèlerinage 2020 et de prier ensemble la Vierge Marie et Bernadette.

Nous ne connaissons pas encore les propositions qui nous seront faites par LCE national pour animer le pèlerinage "virtuel" qui nous est promis du 15 au 19 septembre.

Nous vous les communiquerons dès réception afin que celles et ceux qui ne disposent pas d’un ordinateur puissent se réunir avec ceux qui en sont équipés.

Durant la matinée du 19 septembre, à Clamart, nous avons l’intention de projeter sur écran ce qui nous sera proposé en direct ce jour-là, et (ou) ce que nous aurons enregistré pendant la semaine et qui présenterait un intérêt pour notre groupe.

Autre moment très important : Durant la célébration et pour nous rappeler un temps fort du pèlerinage le Père Jacques propose de donner l’Onction à ceux qui auraient souhaité la recevoir à Lourdes. Inscrivez-vous auprès d'un membre de l’équipe pour pouvoir en bénéficier.

Cette journée du samedi 19 septembre devrait être une belle journée de prières mais aussi de fête pour nous tous !

Plus que jamais, nous souhaitons être tous rassemblés.

Si vous avez un problème de transport, prévenez-nous, on viendra vous chercher ...

On compte sur vous.

Pour attendre cet heureux moment de retrouvailles, le Père Jacques nous propose une belle réflexion sur la FOI, à méditer en ce temps de pandémie ...

Avec toute notre amitié,

Remy et toute l’équipe 

PS1 : Merci à celles et ceux qui n’ont pas encore payé leur cotisation LCE de la faire parvenir par chèque au nom de LCE 92 à Marc Vincent, 15 avenue Jacques Jézéquiel, 92170, Vanves.

PS2 : Vous savez maintenant qu’une page "Prière" a été ouverte sur notre site internet lce92.com. Elle recueille les intentions de prière que vous déposez sur la page "Contacts". Dans cette période de confinement, puis de post-confinement, où nos rencontres sont limitées, puissiez-vous vous approprier ces intentions : qu’elles alimentent notre chaine de prière.

PERE JACQUES COMBELLES :

En ce temps de Pandémie que nous traversons,

il faut y mettre beaucoup du sien, pour, malgré les apparences et tous les vents contraires,

Croire, encore et toujours, en ce Dieu qui nous aime,

alors que les menaces se font de jour en jour plus proches, plus insistantes, plus dissuasives !

Comment chanter : En Toi j’ai mis ma confiance, ô Dieu très bon,

Toi seul es mon soutien, je crois en toi, ô Dieu très Saint !

Voilà que la menace et la crainte nous rappellent à l’essentiel : l’Ecriture ne nous dit-elle pas que c’est le début de la sagesse !


Le Psaume 22 insiste :


« Seigneur Tu es avec moi, Ta Voix me rassure » ton bâton me guide… Tu es mon Berger… »

J’ai confiance !

« Qu’il en tombe mille à ta droite » dit le Psaume 90

« Qu’il en tombe dix milles à ta gauche ! Toi tu es hors d’atteinte » !


Dieu est pour nous refuge et force, secours dans la détresse !

Si telle est notre Foi, nous pouvons dire : Père je m’ouvre à ta grâce :

« Que Ta volonté se fasse en moi, je m’offre à Toi

Et je te présente le monde qui est en grande souffrance ! »

Charles Péguy avait bien raison de faire dire à DIEU dans « le Porche du Mystère de la 2ème Vertu » :

« Tout compte fait, la Foi que je préfère,

C’EST L’ESPERANCE ! »



Dieu vous garde

Père Jacques